ANMONM

Association Nationale des Membres de l'Ordre National du Mérite

Prix de l'Education Citoyenne 2015


Le Prix de l'éducation citoyenne récompense des élèves qui se sont distingués par leur comportement  et la réalisation d'actions relevant du champ de la citoyenneté, au sein de leur classe ou de leur école, collège ou lycée, de leur ville, village, quartier, en reconnaissant aux jeunes le rôle important qu'ils peuvent jouer pour la société, dans leur réalité quotidienne.  Ce Prix encourage tous les acteurs de la communauté éducative qui consacrent, chacun à leur niveau, une partie de leur travail quotidien à inculquer les valeurs civiques aux jeunes.

Les équipes éducatives rédigent les dossiers. Le jury  désigné par l’association départementale des membres de l'Ordre national du Mérite et par le Rectorat établit le palmarès départemental, après examen des propositions transmises. Monsieur Eric Couleau, Proviseur de la Vie Scolaire doit être remercié pour sa participation active.

Les élèves et les établissements ont reçu un diplôme, des livres et une médaille de l'ONM. (photos dans la galerie)                                                                                                                                                                                                                                                                               

 1-Collège « Mille Roches » (St André)

 Le travail d’une classe de 4ème est récompensé. Le projet est né suite à la lettre d’une élève exprimant son mal être. Il a été élaboré en plusieurs étapes, en visant à :

-Sensibiliser les élèves sur la thématique du harcèlement

-Ecouter, parler, échanger avec les adolescents

-Interroger sur le vivre ensemble dans un établissement scolaire

-Parler du malaise et ne pas se taire

-Travailler en co éducation avec les parents

-Promouvoir l’égalité entre les sexes dans le système éducatif

-Amener les élèves à réfléchir sur les rapports de dominations

-Transmettre une éducation fondée sur le respect mutuel et la prévention de la violence.

A la suite de ces ateliers de travail avec les élèves et les partenaires une grande manifestation médiatisée a été organisée le 13 mars 2015 sous la forme d’un village contre le harcèlement

 

2-Collège « Leconte de Lisle » (St Louis)

Il s’agit à nouveau du travail d’une classe de 4ème. Un voyage a été offert par le Conseil Départemental dans le cadre de la commémoration des 350 ans du peuplement de La Réunion. Les élèves ont été accueillis dans le centre Akany Avoko à Ambohidratrimo, à 15 km de l’aéroport d’Antananarivo. Ce centre accueille depuis 50 ans des enfants âgés de quelques mois à 18 ans. Ces enfants sont orphelins ou placés par la justice.

Ce voyage a été enrichissant pour les jeunes et adultes accompagnateurs car il a généré une ouverture aux autres (vivre ensemble, liens d’amitié, découverte d’une culture différente ; pour certains jeunes, renouer avec  leurs racines) et le développement de l’esprit de solidarité (collecte de matériel pour le centre et les brocantes, plantation d’arbres fruitiers, rénovation de bâtiments…)

Ce voyage a déclenché des prises de conscience :

-prise de conscience de l’importance de ne pas gaspiller (nourriture, l’eau, l’énergie)

-réaliser que la protection de l’environnement et le développement durable sont pris en compte, même dans un pays défavorisé (récupération d’eau, panneaux solaires, bio combustible, culture biologique…)

-possibilité de « survivre » à un séjour sans portable, sans jeux vidéo, sans télévision.(différence entre l’essentiel et l’accessoire)

- intégrer la notion de chance d’aller à l’école. Leur objectif est désormais d’aider les plus défavorisés.

 

3-Au Collège « Texeira Da Motta » (La Possession)

C’est l’ensemble du collège (730 élèves) qui est concernée par le Projet PO2 (actions d’éducation à la citoyenneté et à la culture). Une action est menée le 7 avril avec un professeur de Sciences physiques. Plusieurs objectifs étaient visés : inciter les élèves à trier les déchets en classe et dans la cour ; prendre soin de son environnement ; développer les espaces verts dans le collège ; rédiger une charte éco collégien.

En amont de cette journée verte, 12 élèves de 6ème (atelier sciences) ont appris à recycler du papier. Le papier récupéré a fait l’objet de diverses transformations (papier, atelier origami, décoration noël, œuvres en arts plastiques). Un mois avant cette journée verte, les élèves ont été invités à créer des slogans sur l’éco citoyenneté. Les élèves de 5ème ont fabriqué des poubelles jaunes pour les installer dans les salles de classe. Ils ont aussi collecté des bouchons en plastiques,  les ont déposé à Cycléa, et ont reversé la somme récoltée à une association pour financer l’achat de fauteuils roulant pour les sportifs handicapés. Un quizz a été proposé aux élèves en fin de journée.

La charte finalisée sera intégrée au carnet de liaison. Elle sera expliquée et commentée lors des journées d’accueil des élèves en août au même titre que la charte de la citoyenneté.

 

4 - Collège « Jean D’Esme » (Ste Marie)

41 élèves sont concernés par cette action intitulée « L’éducation citoyenne mise en scène ». Théâtre autour de : civisme, respect, discrimination, lutte contre les violences faites aux femmes. Les élèves ont créé des saynètes et rédigé du slam illustrant certaines scènes.

Cela correspond à un besoin, précise la direction : nécessité de représentations de l’élève dans son rapport à l’autre ; pose de repères et cadre pour lutter contre les phénomènes de violence ; Amélioration du «vivre ensemble» en classe et au collège. Les représentations sont prévues à la fin de l’année scolaire et à la rentrée.

(Ex 1 : Les élèves sont en classe avec leur professeur. Ils commencent à chahuter et le professeur intervient pour les calmer. Il surprend un élève avec son téléphone portable à la main…Des élèves sont en classe et recopie une leçon que le professeur note au tableau. Plusieurs élèves se mettent à chahuter et taquiner un de leur camarade atteint de surdité….

Ex 2 : Deux clients sont assis dans un bar et ont commandé à boire. Un serveur s’approche pour servir les clients. Pendant qu’il fait le service un homme en profite pour dérober le portefeuille d’un client.

Ex 3 : Un jeune homme, dans un parc, est entrain d’embêter une jeune femme...)

 

5-Collège du Chaudron (St Denis)

Le nombre d’élèves concernés : est de 24 pour une classe de 4ème  et de 21 et 22 pour deux classes de 3ème.

Du 1er au 5 décembre le collège a accueilli une exposition sur la première Guerre Mondiale réalisée par l’ONAC (l’Organisation Nationale des Anciens Combattants) au CDI. Elle a été commentée par le commandant Lacouture pour les classes de 3ème et 3 classes de l’école Michel Debré. A la fin de la séance, les élèves ont entonné la Marseillaise avec le commandant et leurs professeurs. Le lien a donc été fait entre l’histoire, l’éducation civique et la société actuelle car les questions des élèves portaient surtout sur le monde de l’armée aujourd’hui.

A l’occasion du 25ème anniversaire de la Déclaration internationale de Droits de l’enfant, les élèves de 4ème ont créé des affiches. Mme Cécile Leconte a fait une approche des droits de l’enfant sous l’angle des valeurs et Mme Erika Payet-Rajaonah est intervenue sur la partie plus juridique. La classe a reçu une récompense le lundi 8 décembre par les représentants de l’association ROIS (Réunion Océan Indien Solidarité) affilié à l’UNICEF. A La Réunion, au Chaudron, les enfants ou adolescents ont la chance d’être instruits et de se rendre le matin biens nourris à l’école ou au collège ; ils en ont pleinement pris conscience.

A l’occasion de la Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes, les élèves, accompagnés de leur professeur et d’un représentant de l’association Le CAP, se son rendus à Champ Fleuri afin de présenter un sketch préparé avec ‘‘Teat la Cour’’ contre le harcèlement des femmes au travail.

Un seul prix individuel a été attribué

Prix attribué à l’élève : Rénaldo LASAONE de TS1 au Lycée Sarda Garriga

Rénaldo, dont le père est décédé, vit avec sa mère, 2 frères et une sœur. Il est tout à la fois : délégué élève et vice-président du CVL, délégué élève au C.A. du lycée, délégué au CAVL pour le bassin Est, délégué académique au CNVL, membre actif de l’association de quartier OPAL à St André, et il pratique le théâtre

Au sein du lycée il est porteur de nombreux projets. Ainsi est-il rédacteur et acteur d’une pièce de théâtre sur le SIDA, puis animateur d’un stand afin de sensibiliser les élèves sur ce thème, tout en coordonnant une collecte de fonds pour l’association RIVE. Il se manifestera également comme coordonnateur élève pour la journée de sécurité routière dans l’établissement (4/11/2014), puis comme animateur du concours et défilé du carnaval (17/02/2015) et enfin porteur d’un projet de court-métrage sur le cyber-harcèlement et la violence dans le cadre des projets citoyens de l’Académie.

Rénaldo a participé à un séjour linguistique en Australie en mars 2014 où il a gagné l’estime de sa famille d’accueil et forcé l’admiration de tous, camarades, enseignants, accompagnateurs compris. Il est aussi réalisateur d’un film sur les 24h de l’innovation au sein du lycée.

Président(e) de la section

M. Patrick HERVÉ