ANMONM

Association Nationale des Membres de l'Ordre National du Mérite

Prix de l'Education Citoyenne 2014


Le Prix de l'éducation citoyenne récompense des élèves qui se sont distingués par leur comportement quotidien et la réalisation d'actions relevant du champ de la citoyenneté, au sein de leur classe ou de leur école, collège ou lycée. Ce Prix encourage tous les acteurs de la communauté éducative qui consacrent, chacun à leur niveau, une partie de leur travail quotidien à inculquer les valeurs civiques aux jeunes.                                                                                                   

Des prix collectifs sont décernés à des groupes d’élèves ayant réalisé une action originale ou remarquable dans le champ de la citoyenneté.

Des prix individuels sont attribués aux élèves qui se sont particulièrement distingués. Les équipes éducatives rédigent les dossiers. Le jury départemental, composé de personnalités qualifiées désignées par l’association départementale des membres de l'Ordre national du Mérite et par le Rectorat établit le palmarès, après examen des propositions transmises.

Les élèves et les établissements ont reçu un diplôme, des livres et une médaille de l'ONM. (photos dans la galerie) 

Le prix collectif est attribué au collège « Adrien CADET » des Avirons

La classe 401 du collège Adrien Cadet est une classe d’élèves en grande difficulté scolaire. Pour la troisième année consécutive les élèves de la même classe ont organisé un Noël Solidaire. Ils ont mobilisé tout le collège pour une collecte de jouets usagés mais en parfait état.

La première expérience, menée en 2011, alors que ces élèves étaient en 6ème, leur avait été proposée afin de souder la classe autour d’un projet valorisant et développer leur autonomie et leur prise d’initiatives. Cette première opération fut un grand succès. Plus de 200 jouets furent collectés et triés, Ces jouets ont été remis  à la Croix Rouge de St PIERRE. A  cette occasion les élèves ont découvert toutes les activités menées sur place par la Croix Rouge envers des familles dans le besoin.

L’année suivante en 5ème, les mêmes élèves demandent à renouveler l’opération. Démarrée tardivement, son déroulement s’avère plus compliqué mais le groupe persévère jusqu’au bout,  et fait aboutir le projet en un mois, et c’est une centaine de jouets collectés qui est remis  à la Croix Rouge de St Pierre.

En 2013 la plupart des élèves se retrouvent en 401. Dès la rentrée scolaire, sans perdre de temps, sous l’impulsion de leur camarade Anaïs DALLEAU ils demandent à leur professeur principal l’autorisation de relancer l’opération. Ils identifient un adulte ressource pour les accompagner dans le projet l’AS. Ils demandent que les bénéficiaires de l’action soient les enfants du service pédiatrique de l’hôpital de St Pierre. Répartis en groupes ils planifient leur travail : le calendrier et la répartition des tâches pour la préparation des affiches et des bacs de collecte, le passage dans les classes pour sensibiliser les élèves du collège, la prise de contact avec le service pédiatrique, la prise en compte des contraintes propres à l’hôpital pour le tri des jouets et l’organisation de la remise des jouets sur place. A l’hôpital, au mois de décembre, les 12 enfants de zéro à 2 ans placés en chirurgie pédiatrique recevront des mains des collégiens un jouet de leur âge. Pour les nombreux jouets qui ne répondent pas aux critères et ne peuvent être distribués aux enfants de l’hôpital une solution est trouvée avec la classe. Ce sera pour les enfants des mamans reçues au foyer d’accueil d’urgence de Saint Leu.

Le bilan de cette action répétée est des plus positifs : les élèves de la 401 ont compris qu’à force d’initiative, d’autonomie et de persévérance ils pouvaient, à leur niveau d’élèves, faire aboutir un projet utile, très concret et de grande qualité, au service de la Société ; toujours avec beaucoup de modestie à leur niveau, mais pour la plus grande fierté de leurs camarades, de leurs parents et des adultes qui les ont vus grandir à travers cette expérience.

         

Trois prix individuels ont été décernés.

Au collège « MILLE ROCHES » à Alicia MOUDIAPIN et Jérôme POLEYA

Le 28 janvier le collège a accueilli en classe de 5ème  un nouvel élève en situation de placement. Deux élèves ont particulièrement permis son intégration. Le 13 février ce jeune, à nouveau affecté par ses problèmes personnels, a voulu enjamber la barrière de sécurité du balcon du 3ème étage. C’est en voyant cet élève en danger qu’Alicia et Jérôme, deux jeunes de 13 ans sont intervenus. Ils l’ont rattrapé in extremis et ils ont réussi à le mettre en sécurité. Ils l’ont emmené auprès de la conseillère principale d'éducation pour qu’il soit pris en charge par les adultes. Leur réactivité et leur comportement responsable constituent par leur caractère désintéressé une action citoyenne à part entière.

Jérôme et Alicia se sont montrés très matures face à la situation. Jérôme a été très réactif.

Témoignage d’Alicia : « Je l’ai sauvé parce qu’il voulait se suicider et que je ne pouvais pas le laisser faire. Il me racontait tous ses problèmes j’étais sa confidente. C’était mon ami. Dans la classe j’étais l’une des seules filles à qui il se confiait. L’autre personne à qui il se confiait c’était Jérôme. Jérôme et moi nous étions là pour lui. Il est venu me voir pour me dire qu’il ne se sentait pas bien. Et quand j’ai vu qu’il était monté sur la rambarde pour sauter  Jérôme et moi nous l’avons rattrapé pour qu’il ne tombe pas. J’ai eu peur pour lui et j’ai voulu le protéger. »

Témoignage de Jérôme : « Je l’ai sauvé car je ne voulais pas qu’il se suicide. Si je n’étais pas là, il aurait sauté. Mon but était de l’empêcher, car je l’ai vu prêt à basculer dans le vide, donc j’ai couru vers lui et je l’ai retenu. J’ai discuté avec lui pour le calmer et lui remonter le moral. Je lui ai dit que même si on a beaucoup de problèmes ça ne vaut pas la peine de se donner la mort. »

Au Lycée « LE VERGER » à Ahmed CHAMSI SAID

Ahmed est un élève non voyant en TES au Lycée Le Verger. Ahmed est né aux Comores. Il a suivi sa mère à Mayotte puis à La Réunion. Il a perdu la vue à l’âge de 3 ans. Il est arrivé à la Réunion il y a 5 ans. Il est entré en 4ème au collège Bourbon. Des moyens humains et matériels ont été mis à sa disposition pour combler les lacunes accumulées (il a commencé sa scolarité à 8 ans). Il a été élu délégué de classe en 2012-2013 et Vice Président du CVL en 2013- 2014. Il a permis aux autres élèves de découvrir la vie des déficients visuels. Il a aussi fait connaitre à son professeur d’EPS et à d’autres professeurs de l’Etablissement l’univers des handicapés après les cours. Il défend avec brio le point de vue de ses camarades. Il a joué une pièce de théâtre qui parlait de la discrimination des handicapés. Il est plein d‘humour. Il ne baisse jamais les bras. C’est un modèle d’intégration au sein du lycée. 

Président(e) de la section

M. Patrick HERVÉ